manifestation le snesip se mobilise

Actualités dans les Entreprises

Frais professionnels et télétravail 2020 : jusqu'à 2,50€ / jour exonérés d’IR sans justificatif (Bercy)
Les allocations versées par l’employeur couvrant des frais de télétravail à domicile, qui peuvent prendre la forme d’indemnités, de remboursements forfaitaires ou encore de remboursements de frais réels, seront toujours exonérées d’impôt sur le revenu.
Les allocations forfaitaires seront exonérées dans la limite de 2,50 € par jour de télétravail à domicile, soit une exonération de 50 € pour un mois comprenant 20 jours de télétravail. En tout état de cause, l’allocation spéciale forfaitaire sera présumée exonérée dans la limite annuelle de 550,00 €.

Actualités dans les Associations - Fondations - Instituts

Formation : un délai de 6 mois supplémentaires accordé aux salariés pour inscrire leurs heures acquises au titre du DIF sur leur CPF 
Parmi les mesures déployées par ce plan, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion s’est notamment donné comme priorité le développement des compétences par la formation professionnelle. Il s’agit en effet d’un levier essentiel d’accès ou de maintien dans l’emploi, comme d’évolution et de reconversion pour tous les salariés, les jeunes arrivant sur le marché du travail et les demandeurs d’emploi.
C’est également, pour les entreprises et les salariés, un atout majeur pour affronter les difficultés engendrées par ce contexte inédit. La formation professionnelle est un levier de compétitivité, de fidélisation et de motivation, qui, je le crois, doit être au cœur de notre stratégie. 
C’est pourquoi, en novembre 2019 le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a lancé le service Mon-Compte-Formation - une application et un site internet - qui permet aujourd’hui que des millions d’actifs accèdent facilement à des formations. En quelques clics, chaque salarié peut consulter ses droits, rechercher une formation et la payer directement. 
Depuis 2015, le compte personnel de formation (CPF) remplace le droit individuel à la formation (DIF). Les droits des salariés cumulés au titre du DIF ne seront bientôt plus accessibles. Pour ne pas les perdre, les salariés doivent les transférer sur leur CPF. Cela peut représenter jusqu’à 1 800 euros, pour ceux qui n'y ont jamais fait appel. Il est par ailleurs possible pour l’employeur d’abonder de manière très simple les CPF de ses salariés pour les cibler sur des formations présentant un intérêt particulier pour l’entreprise. 
L’échéance initiale du 31 décembre 2020 sera prolongée au 30 juin 2021, accordant un délai supplémentaire de six mois aux titulaires de compte pour procéder aux démarches nécessaires. Merci d’informer vos partenaires et relais de ce nouveau délai. 

Accord UDES

Télécharger le fichier (accord_egalite_professionnelle_signe)