Le snesip cfe-cgc pour le Port de Lorient

Mieux développer l'apprentissage

19 nov 2021 à 08h37
Nous voulons vraiment que l’apprentissage change d'échelle. C’est la raison pour laquelle, le Gouvernement a décidé de maintenir la dynamique de développement qui caractérise cette filière, et de prolonger telle quelle l’aide exceptionnelle au recrutement d’alternants (contrats d’apprentissage et de professionnalisation) tout au long de l’année 2021, ce qui aidera les différentes périodes de recrutements d’apprentis », déclare l’entourage de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, le 15/03/2021 après le discours du Premier ministre prononcé à l’issue de la 3e Conférence sociale du quinquennat.
Le Gouvernement « assume pleinement » de supprimer progressivement l’aide à l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans (AEJ), même si cette aide a tenu ses promesses. Une étude du Conseil d’analyse économique (CAE) à paraître évalue à « 14 % de plus le nombre d’emplois créés grâce à l’AEJ malgré quelques effets d’aubaines constatés, et à 50.000 le nombre d’embauches de jeunes ».
Le dispositif de l’AEJ sera levé en deux temps « en commençant par un abaissement du plafond de rémunération à 1,6 Smic dès le mois d’avril 2021 et ce jusqu'à la fin du mois de mai 2021. Après, cette aide a vocation à être supprimée ». Le plan jeune se déploie et « produit de plus en plus d’effets » a indiqué le Premier ministre. La plateforme « 1jeune, 1solution » proposant 100.000 offres d’emplois aux jeunes sera encore « boostée » par l’instauration d’un « simulateur » permettant aux employeurs de recourir aux aides.