Le snesip cfe-cgc pour le Port de Lorient
Vous êtes ici : Accueil / Blog / CFE-CGC

Conférence sociale – 9/10 juillet 2012

05 juil
05 juillet 2012 à 12h14
Conférence sociale
Table ronde « Assurer l’avenir des retraites et de notre protection sociale »
Délégation CFE-CGC conduite par Danièle Karniewicz, secrétaire nationale.

Le financement de la protection sociale

Le défi du financement de la protection sociale est double :
- mettre en place des mesures de consolidation des comptes publics
- trouver des mesures structurelles en agissant sur les deux leviers que sont la régulation des dépenses et les sources de financement.

La CFE-CGC partage la volonté d’assainir d’urgence les comptes car le financement de la protection sociale est aujourd’hui source de confusion entre solidarité et contribution. Elle demande une clarification du type de solidarité souhaité pour demain et la définition d’un pacte social à mettre en place.

Elle a rappelé le principe fondateur de la Sécurité sociale sur lequel il faut continuer à s’appuyer : contribuer en fonction de ses possibilités et recevoir selon ses besoins.

Partant de ce principe, la CFE-CGC demande l’arrêt du transfert massif vers les complémentaires santé qui se traduit par une augmentation des restes à charge pénalisant ceux qui n’ont pas de protection sociale collective ou qui n’ont pas de travail (chômeurs, retraités). Dans ce cadre le dossier dépendance revêt une urgence absolue et son financement doit reposer le plus largement possible sur la solidarité nationale et non sur la responsabilité individuelle.



Lire la suite...

Santé au travail

31 mai
31 mai 2012 à 11h28
Premières illégalités
Un coup de force ridicule du service de santé au travail de Mulhouse se fait à l’initiative des employeurs qui veulent conserver « le pot de confiture » !
Le président patronal du service, M. Colombina, prétend choisir la représentation des organisations syndicales dans son conseil d’administration ! Il s’agit là de l’illustration des faiblesses de la loi dont le précédent gouvernement est à l’initiative et de la crédulité ou de la soumission de certains politiques vis-à-vis du lobbying patronal.
 





Lire la suite...

Consultation sociale du Premier ministre

31 mai
31 mai 2012 à 11h23
Les propositions de la CFE-CGC pour relancer l’économie et la croissance
Lors de la consultation sociale du Premier ministre, Jean Marc Ayrault, la CFE-CGC a défendu une politique de croissance tout en poursuivant l’objectif de réduction des déficits publics.

À court terme, l’amélioration de la croissance nécessite d’agir sur la consommation, qui en est le principal moteur, en améliorant le pouvoir d’achat des ménages. Pour y parvenir, il est incontournable d’instaurer une répartition plus juste des richesses créées au sein des entreprises se traduisant par des politiques salariales dynamiques pour tous. Cette dynamique ne doit pas être « cassée » par une politique fiscale qui serait ciblée sur les classes moyennes et réduirait d’autant leur pouvoir d’achat. Dans le même temps, il faut développer une politique de l’offre en soutenant les secteurs d’avenir (NTIC, économies d’énergies, nano technologies, bio médicaments,…). Les moyens supplémentaires sont à trouver avec l’éradication de l’érosion fiscale.

 


 




Lire la suite...

Enseignement et recherche

31 mai
31 mai 2012 à 11h19
Des chantiers à ouvrir
Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a réservé sa première rencontre aux représentants du Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (CNESER). Rien de plus normal... La CFE-CGC espère qu'elle traduit ainsi une volonté de renouer avec le dialogue social et de considérer également l'enseignement supérieur et la recherche dans leur rôle d'ascenseur social.


Lire la suite...

Logement

31 mai
31 mai 2012 à 11h17
Mettre fin à une relation infantile
Pour la CFE-CGC, emploi et logement sont indissociables pour relancer la croissance et l’économie.
L’utilisation des fonds d’Action logement ne se décrète pas dans une relation infantile parents/enfants dégradée, sauf à vouloir pour l’État :
-       Fiscaliser subrepticement Action logement.
-       Déconsidérer les partenaires sociaux.



Lire la suite...

Ministère des Droits des femmes

31 mai
31 mai 2012 à 11h15
Un enjeu de société
La CFE-CGC se réjouit de l’officialisation d’un véritable ministère des Droits des femmes.
Parce qu’elle affirme la nécessité de placer l’égalité homme/femme au cœur d’une véritable équité sociale, la CFE-CGC voit dans ce ministère, l’espoir de faire exploser le plafond de verre, de permettre de vrais parcours professionnels, de revaloriser le congé paternité et, surtout, de s’attaquer à la précarisation grandissante des femmes, notamment lors de la retraite…



Lire la suite...

Le pouvoir d’achat des retraités est maintenu

23 mars
23 mars 2012 à 12h53
Le pouvoir d’achat des retraités est maintenu
En dépit de l’accord AGIRC ARRCO du 18 mars 2011
Le blocage des conseils d’administration de l’AGIRC et de l’ARRCO des 8 et 9 mars 2012 était la conséquence de l’imprécision de l’accord du 18 mars 2011 qui ne prévoyait pas strictement le rattrapage de l’inflation (écart entre prévisionnel et inflation constatée).

Non signataire de cet accord expéditif mais gestionnaire responsable des régimes, la CFE-CGC, avec l’appui de la CGT, a revendiqué fermement le maintien du pouvoir d’achat des retraités et donc le rattrapage de l’inflation de l’année N-1, conformément aux pratiques jusqu’alors appliquées..
Les organisations syndicales signataires (CFDT, FO, CFTC), nous ont rejoints sur cette ligne dans un second temps et les employeurs ont finalement cédé lors de la réunion paritaire du 20 mars 2012.

Lire la suite...

Indexation des Pensions de Retraite AGIRC

14 mars
14 mars 2012 à 15h38
SÉRIEUX BLOCAGE !
Nouvelle preuve de l’amateurisme des signataires de l’accord AGIRC/ARRCO du 18 Mars 2011 que la CFE-CGC n’a pas signé : Cet accord de circonstance n’a pas prévu le rattrapage de l’inflation 2011 sur les pensions de retraite !
Bien sûr, cela  satisfait les employeurs ! Mais pas leurs alliés CFDT, CFTC, FO qui s’aperçoivent enfin des travers de cet accord  signé avec légèreté.
Le Conseil d’Administration de l’AGIRC du 8 mars 2012 n’a pas réussi à dégager une majorité. Nous sommes donc actuellement dans une situation de blocage sur la revalorisation des retraites AGIRC !
Un nouveau rendez-vous des partenaires sociaux est programmé le 20 mars 2012.





 


Lire la suite...

La Journée de la Femme

07 mars
07 mars 2012 à 15h43
Un jour pour se donner bonne conscience !
À la veille du 8 mars, journée internationale de la femme, la litanie des chiffres recommence : 20 %, 23 %, 27 %, 30 %... Ce sont les écarts salariaux entre hommes et femmes, constatés en France par des organismes spécialisés. Les médias s’emparent de plus en plus de ce sujet mais uniquement le 8 mars !
La CFE-CGC travaille sur l’égalité professionnelle toute l’année via les représentants de son Réseau Équilibre. La réduction des écarts salariaux qui vont de 20 % à 33 % selon les catégories socio-professionnelles est maintenant impérative (les femmes ingénieurs et cadres étant systématiquement les plus lésées !).
À la CFE-CGC, mars, sera le mois de l’égalité. La Confédération fera un état des lieux complet dans toutes ses instances (entreprises, confédération, fédérations, unions départementales et régionales) dans l’optique d’actions correctives partout en France via ses délégués syndicaux.

 




Lire la suite...

Formation Professionnelle

01 mars
01 mars 2012 à 15h47
Les faiblesses du rapport Larcher
Gérard Larcher est chargé, par le président de la République, d’un rapport sur la formation professionnelle. La CFE-CGC lui a fait part de sa contribution pour rendre au dispositif toute son efficacité.
Toute évolution doit être fondée sur un financement clair : la CFE-CGC a demandé au sénateur qu’il précise les montants sur lesquels se fonde le président de la République, à savoir une dépense de 30 milliards d’euros… Il ne s’agirait pas d’occulter le fait que, outre les entreprises et les OPCA, l’État et les régions représentent 30 % de ces dépenses !
La CFE-CGC lui a rappelé également que le dispositif actuel de la formation professionnelle est issu de la réforme de 2009, qui n’a pas atteint encore sa vitesse de croisière. Une nouvelle réforme brutale aurait des effets de « stop and go » préjudiciables à la formation des salariés.
 

Lire la suite...