Le snesip cfe-cgc pour les Voies navigables de France

A quoi servent les aides accordées aux entreprises ?

04 nov 2014 à 12h01
Manuel Valls va installer le Comité de suivi des aides publiques aux entreprises et des engagements. La CFE-CGC demandait, depuis la mise en place du pacte de responsabilité, un outil d’évaluation des aides aux entreprises.
C’est pourquoi nous proposons aussi, pour aller plus loin dans cette évaluation, que le contrôle se fasse au niveau de l’entreprise. Nous demandons l’établissement d’un rapport spécial, rédigé par le Commissaire aux comptes ou par l’expert-comptable, répertoriant l’ensemble des aides reçues par l’entreprise, ainsi que l’utilisation précise et justifiée de ces aides.
 
À l’heure actuelle, nous sommes dubitatifs sur les effets de toutes ces aides aux entreprises. Les entreprises jouent-elles le jeu ? Nous en doutons. En effet, nos représentants dans les branches ne sont pas aussi enthousiastes que les représentants patronaux sur les "négociations" engagées. Il n’existe pas de vraie dynamique, de mouvement en faveur de l'emploi, de l'investissement, de la recherche et de l'innovation.
Plus largement, nos adhérents, et les Français en général, souhaitent un vrai engagement à la hauteur de l'investissement financier considérable consenti par le pays en faveur des entreprises.
Le contribuable français veut savoir à quoi sert son argent !
Il est donc temps de mesurer exactement le niveau des aides, allègements, et autres niches fiscales et d’en apprécier les effets, au plus près du terrain.
C’est aussi le moment de soutenir la consommation des ménages, consommation qui s’étiole ! Sinon la politique de l’offre sera un échec, et les milliards investis n’auront servi à rien, si ce n’est à enrichir un peu plus les actionnaires !