Le snesip cfe-cgc pour les Voies navigables de France

Pacte de responsabilité

03 mars 2014 à 10h57
la CFE-CGC refusera de signer un chèque en blanc !
La CFE-CGC ne peut en aucun cas accepter un chèque en blanc à destination des entreprises qui ne prendraient pas d'engagements en faveur des salariés.
Un pacte, c'est un accord entre plusieurs parties où chacune d'entre elles consent à un effort.
Alors que l'État propose une réduction de 30 milliards d'euros de cotisations sociales en faveur des entreprises, la CFE-CGC souhaite que le patronat s'engage sur des emplois (quantifiables et vérifiables) et une évolution du pouvoir d'achat pour les classes moyennes.
 
.
La formation, la sécurisation des parcours professionnels, l'intégration de la responsabilité sociétale de l'entreprise doivent elles aussi faire partie des engagements.
La CFE-CGC propose un accord national avec une déclinaison dans les branches et les entreprises. Il faut en effet, pour certains items, être au plus près du terrain pour être efficace.
La CFE-CGC a élaboré des contreparties afin qu’elles soient intégrées au relevé de décisions, avec méthode et selon un calendrier précis.