Le snesip cfe-cgc pour les Voies navigables de France
Vous êtes ici : Accueil / Blog

Stagiaires

19 fév
19 février 2014 à 10h13
Pour un nouveau statut protecteur
Chaque année, 1,6 million de jeunes suivent un stage professionnel dans le cadre de leurs études. Mais ceux-ci ne bénéficient toujours pas d’un véritable statut dans l’entreprise.
Une proposition de loi sur le développement, l’encadrement des stages et l’amélioration du statut des stagiaires sera discutée au Parlement à partir du 19 février.
 
Lire la suite...

Assurance Chômage

12 fév
12 février 2014 à 10h10
Le MEDEF joue les provocateurs
La tension est montée d’un cran dans la négociation de la convention d’assurance chômage : le MEDEF s’obstine à ne considérer que l’angle strictement comptable. Jusqu’à mettre sur la table de négociation un document de propositions très provocatrices.
Alors que nous proposons de moduler les ressources de l’UNEDIC en fonction du déséquilibre du régime, le MEDEF entend de moduler le niveau d’indemnisation des demandeurs d’emploi en fonction du niveau de chômage.
Alors que nous avons l’objectif de ne pas réduire les droits des demandeurs d’emploi, le MEDEF veut reculer l’âge à partir duquel ceux-ci peuvent prétendre à 36 mois d’indemnisation. Plus fort encore, le MEDEF propose que les salariés percevant une indemnité au moment de la rupture de leur contrat de travail ne reçoivent plus d’allocation chômage à la mesure du montant de leur indemnité de rupture. Avec ces propositions patronales, certains salariés, notamment ceux que représente la CFE-CGC, se verraient exclus du bénéfice de l’assurance chômage !
Lire la suite...

CSG

05 fév
05 février 2014 à 10h07
La CFE-CGC refuse la fin de la déductibilité
La Contribution sociale généralisée (CSG) est  un prélèvement à la source sur la plupart des revenus. Elle est destinée à financer, en partie, les dépenses de Sécurité sociale. Le gouvernement projette de fiscaliser cette contribution…
La CFE-CGC refuse que les classes moyennes payent des impôts sur une contribution, sur de l’argent qu’elles n’ont pas touché ! Ce serait une véritable injustice que de supprimer la déductibilité d'une partie de la CSG !
 
Lire la suite...

Ne vous fiez pas à votre fiche de paie de décembre.

03 fév
03 février 2014 à 10h42
Une disposition de la loi de finances pour 2014 passée quasiment inaperçue risque de coûter cher aux salariés qui sont affiliés à un régime complémentaire obligatoire de protection sociale au sein de leur entreprise. Soit environ 10,5 millions de salariés sur les 13,2 millions qui bénéficient d’une « mutuelle » d’entreprise.
LES COTISATIONS RÉINTÉGRÉES AU SALAIRE IMPOSABLE
Autrement dit, ces cotisations doivent être réintégrées au salaire imposable pour être soumises à l’impôt dans les mêmes conditions que le salaire proprement dit, soit après l’abattement de 10 % pour frais ou la déduction des frais réels.
Dans le cas d’un salarié pour lequel la contribution de l’employeur est de 100 euros par mois, soit 1 200 euros par an, le supplément d’impôt sera de l’ordre de 150 euros s’il est imposé dans la tranche marginale à 14 % et de 325 euros s’il est imposé dans la tranche à 30 %.
Le bug concerne deux salariés sur trois...
 
 
Lire la suite...