Le snesip cfe-cgc pour les Voies navigables de France
Vous êtes ici : Accueil / Blog / CFE-CGC / Fiscalité

Fiscalité

20 nov 2013 à 18h37
Une remise à plat bienvenue
Le Premier ministre vient d'annoncer une remise à plat de la fiscalité de notre pays. La CFE-CGC salue cette mise en chantier, absolument indispensable, tellement la fiscalité française est devenue illisible.
Appréciant particulièrement le fait d'être associée à cette concertation, la CFE-CGC pèsera de tout son poids pour qu'elle soit juste. Il est nécessaire de rendre notre fiscalité plus équilibrée, avec une charge d'impôt mieux repartie, ne portant pas essentiellement sur la classe moyenne et l'encadrement comme c'est le cas aujourd'hui.
Incontestablement, cette réforme doit être globale. Elle doit concerner l'ensemble des impôts qu'ils soient directs ou indirects, que ce soit l'impôt sur le revenu, l'impôt sur le patrimoine et l'épargne, l'impôt sur les sociétés et les impôts des collectivités locales.
 
Il faudra aussi, c'est évident, parler des dépenses. Que fait-on de l'argent du contribuable ? Est-il utilisé au plus efficace ?
Les solutions toutes faites et de façade (comme la fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG, ou le prélèvement à la source) ne doivent pas faire oublier qu'un bon système fiscal doit être équilibré. Il doit favoriser l'investissement, l'emploi et l'évolution positive du pouvoir d'achat de l'ensemble des contribuables.
La CFE-CGC est prête à travailler, à proposer et à soutenir un projet juste et équitable qui permettra à nos compatriotes de bénéficier de services publics de qualité et d'une protection sociale de bon niveau. Elle soutiendra un projet qui sera favorable aux entreprises qui créeront des emplois.
C'est donc un très vaste chantier que vient de lancer le Premier ministre. La CFE-CGC, syndicat propositionnel, est prête à contribuer à l'élaboration d'une fiscalité largement rénovée. Elle participera à cette concertation fiscale afin de redonner enfin du pouvoir d'achat aux agents de maîtrises, techniciens, cadres, ingénieurs et agents des fonctions publiques.