Le snesip cfe-cgc pour les Voies navigables de France
Vous êtes ici : Accueil / Blog

Maladies professionnelles

29 nov
29 novembre 2013 à 18h31
le thermomètre est déréglé
Avec des arguments artificiels et inadéquats, le Conseil d’État valide de profondes modifications au parcours nécessaire pour se faire reconnaitre en maladie professionnelle.
Cela commence par le tableau des troubles musculosquelettiques. Il faudra désormais faire la preuve d’une série de critères contraignants et abstraits de situations de travail que l’on ne trouve que dans les laboratoires de doctes universitaires qui n’ont jamais vu la réalité professionnelle de près. Cette reconnaissance était normalement fondée sur la présomption !
La CFE-CGC n’admet pas ces détournements du régime des maladies professionnelles qui n’aboutissent qu’à des réparations le plus souvent insignifiantes, accompagnées des contraintes administratives alourdies, notamment pour l’encadrement.
Lire la suite...

Fiscalité

20 nov
20 novembre 2013 à 18h37
Une remise à plat bienvenue
Le Premier ministre vient d'annoncer une remise à plat de la fiscalité de notre pays. La CFE-CGC salue cette mise en chantier, absolument indispensable, tellement la fiscalité française est devenue illisible.
Appréciant particulièrement le fait d'être associée à cette concertation, la CFE-CGC pèsera de tout son poids pour qu'elle soit juste. Il est nécessaire de rendre notre fiscalité plus équilibrée, avec une charge d'impôt mieux repartie, ne portant pas essentiellement sur la classe moyenne et l'encadrement comme c'est le cas aujourd'hui.
Incontestablement, cette réforme doit être globale. Elle doit concerner l'ensemble des impôts qu'ils soient directs ou indirects, que ce soit l'impôt sur le revenu, l'impôt sur le patrimoine et l'épargne, l'impôt sur les sociétés et les impôts des collectivités locales.
 
Lire la suite...

Négociation Formation Professionnelle

08 nov
08 novembre 2013 à 16h34
Une séance au point mort
Le 5 novembre 2013, s’est tenue la quatrième séance de négociation sur la formation professionnelle. Partie sur des bases fragiles, avec un texte du MEDEF très en-deçà des enjeux de la réforme, cette réunion a abouti à une impasse.
Alors que l’ensemble des organisations syndicales de salariés avance des propositions concrètes pour faire du Compte personnel de formation (CPF) un véritable outil au service de la qualification et de la promotion sociale des salariés, les dissensions patronales sur le système de financement de la formation professionnelle et le débat sur la méthodologie de travail bloquent toute avancée.
 
Lire la suite...