Le snesip cfe-cgc pour les Voies navigables de France

Contrat de Génération, un pari responsable

10 sept 2012 à 11h50
Le document d'orientation du gouvernement pour un « contrat de génération » n’aura d’intérêt que s’il constitue la base d’un véritable accord interprofessionnel créateur d’emplois et de richesses. C’est ce qu’en attend la CFE-CGC.
De plus, ce dispositif ne sera efficace que si le tandem jeune-tuteur permet une insertion durable dans l’emploi. Ce qui sous-entend un accompagnement professionnel organisé, validé, évalué… et par la revalorisation des responsabilités des seniors. La fixation d’objectifs réels est le véritable défi auquel auront à faire face les partenaires sociaux, les branches et surtout les entreprises !



Aujourd’hui, les cartes du jeu sont bien posées : incitation à l’embauche en CDI, allégement des charges patronales encadré, fin des accords seniors trop rares, souvent inefficaces et au traitement différencié selon la taille de l'entreprise...
Reste que le contrat intergénérationnel ne pourra lutter contre le chômage que si le parcours professionnel du jeune est suffisamment adapté à son insertion, que les conditions de transmission des compétences soient inscrites dans le marbre et que le statut du senior impliqué soit revu bien au-delà de l’hypocrisie des ex-accords seniors.
Tous les acteurs sociaux sont désormais responsables de ce pari sur la jeunesse et sur la rencontre entre les générations, gage d’un retour à l’optimisme économique et social. C'est le vœu de la CFE-CGC qui s'engage résolument dans cette voie de la négociation.