Le snesip cfe-cgc pour la branche loisirs vacances
Vous êtes ici : Accueil / Blog / CFE-CGC / Logement

Logement

18 juil 2012 à 12h09
Ponction extrême voire extrême onction !

Pour la CFE-CGC, emploi et logement sont indissociables pour relancer la croissance et l’économie : il s’agit de favoriser l’insertion des jeunes dans l’emploi et d’accompagner la mobilité des salariés. Dès lors, l’utilisation des fonds d’Action logement ne se décrète pas dans une relation infantile parents/enfants dégradée, sauf à vouloir pour l’État, dans le cadre du PLFR2012, fiscaliser subrepticement Action logement et déconsidérer les partenaires sociaux.

- Alors qu’à l’unanimité les partenaires sociaux ont signé un accord national Interprofessionnel sur le logement,

- Alors que, dans le cadre de cet ANI, les partenaires sociaux ont un projet répondant aux attentes du président de la République dans ce domaine,

- Alors que le logement a fait l’objet de nombreuses interventions de la CFE-CGC dans les tables rondes de la conférence sociale des 9 et 10 juillet,




le Budget semble vouloir aller plus loin que le précédent gouvernement en prélevant, cette fois, l’intégralité la collecte et des retours de prêts. Bilan : 3,2 milliards de ponction !

À n’en pas douter, fin 2012, compte tenu de l’intenable trajectoire de réduction du déficit budgétaire dans un contexte européen de croissance atone, le ministère du Budget et l’État reviendront à la charge dans le cadre de la LF2013. Action Logement serait saigné à blanc par les prélèvements successifs et à venir des pouvoirs publics. Dès lors il serait déclaré cliniquement mort en 2014.

En apportant sa signature sur l’ANI Logement, la CFE-CGC revendique le droit à gérer dans le cadre d’un paritarisme efficace les fonds d’Action logement, par une contractualisation responsable avec l’État dans un accord gagnant/gagnant, dans l’intérêt des entreprises, de leurs salariés de la croissance et de l’emploi.